Site de Delacou Bastien, Karine & Daphné

Images

Alpes

Jura

Sismicité

Martin
Sismicité : faits marquants

Liste non-exhaustive présentant par ordre chronologique inverse les faits marquants concernant la sismologie (les plus importants tremblements de terre et les grandes étapes de la sismologie).


2011 : Le séisme et le tsunami du Japon (M 9.0, 13 000 morts, 15 000 disparus).  La puissance à l'état brut (+ de 20m de déplacement sur la faille)...et pas autant de dégâts que ça pour la densité de population, le tsunami étant à l'origine de la plupart des déstructions (et non le tremblement)...
   
 
 
 


2010 : Le séisme de Nouvelle-Zélande (M 7.0).  Un cas d'école pour les effets visibles en surface (failles, déplacements, volcans de boue, glissements de terrain, etc)...et aucune victime !

 
 


2010 : Le séisme du Chili (M 8.8, 521 morts).  Si peu de conséquences humaines comparé à la puissance quasi-inégalée (et ceci malgré le tsunami).

     


2010 : Le séisme d'Haiti (M 7.1, 230 000 morts). Les effets de la surpopulation et de la mauvaise qualité du bâti sont catastrophiques pour une magnitude "modérée".
  


2004 : Le séisme et le tsunami de Sumatra, Indonésie (M 9.1, 280 000 morts). La plus grande catastrophe naturelle de notre vie.
 
 
 


1996 : Le séisme d'Annecy-Epagny, Haute-Savoie, France (M 4.9-5.3, dégâts 300-400 millions FF).
Le plus récent des séismes alpins ayant causé des dégâts importants (mûrs fissurés, chuttes de cheminées).
  


1976 : Le séisme de Tangshan, Chine (M 7.5-8.2, 250-750 000 morts). Le plus meurtrier des temps modernes.
   


1976 : Le séisme du Frioul, Italie (M 6.4, ~2000 morts). Le plus puissant séisme alpin enregistré. Conséquances scientifiques : prise de conscience du danger sismique dans les Alpes. Début du développement des réseaux sismologiques alpins (Trieste).
    
  


1960 : Le séisme du Chili et le tsunami associé (M 9.5, 3-6000 morts). Le plus puissant séisme jamais enregistré.
  
   


1946 : Le séisme de Sierre, Valais, Suisse (M 6.1).
 


1923 : Le séisme de Tokyo (ou Kanto), Japon (M 7.9-8.4, 140 000 morts). L'un des plus destructeurs.
 


1922 : invention du sismographe Wood-Anderson. LE standard pour le calcul des magnitudes. Conséquences scientifiques : marque le début de l'installation de véritables réseaux sismologiques.



1909 : Le séisme de Lambesc, Provence, France (M 6.2, 46 morts).
   
   


1908 : Le séisme et le tsunami de Méssine-Reggio, Calabre, Italie (M 7.2, 60-100 000 morts).

 
 
   


1906 : Le séisme de San Francisco, USA (M 7.7-8.3, 3 000 morts). Un incendie généralisé a contribué à dévaster la ville. Un exemple de reconstruction.
 


1887 : Le séisme de Menton (ou Ligure), Alpes Maritimes, France (M 5.6, 650 morts en France et en Italie).

  


1855 : Le séisme de Viège, Valais, Suisse (M 6.4).



1755 : Le séisme et le tsunami de Lisbonne, Portugal (M 8.7, 60-100 000 morts).
Le plus puissant d'Europe (en mer).
Conséquences scientifiques : ce séisme a eu une importance capitale pour la sismologie. Il a donné l’occasion a Kant d’écrire une monographie à son sujet et de mener une longue réflexion sur les causes des séismes. Le séisme a également provoqué de nombreuses publications (Mayer, Jacobi, Kruger, Michell), ainsi que des sermons et poèmes (e.g. Voltaire, Rousseau). Le tremblement de terre eut une forte influence sur de nombreux penseurs européens de l’époque des Lumières.
  
   
     


1601 : Le séisme de Suisse centrale (M 6.2) et le tsunami du Lac des Quatres-Cantons (Lucerne). Le tsunami n'a pas été directement induit par le séisme mais par un glissement de terrain probablement déclenché par le séisme.
   


1556 : Le séisme de Shaanxi (ou Shensi), Chine (M~8, 830 000 morts). Le plus meurtrier connu.



1356 : Le séisme de Bâle, Suisse (M 6.2-6.8, 300 morts à Bâle). Le plus puissant d'Europe continentale.


132 A.D. : Le premier sismographe de Zhang Heng, Chine. Il permettait de définir la direction dans laquelle avait eu lieu un tremblement de terre. Ce dispositif aurait notamment permit de détecter depuis la ville de Luoyang le séisme qui détruisit la ville de Longxi, distante d'environ 500 kilomètres, le 1 mars 138.
   


retour